Frankie Potts
header

 

DOCS

 

 

Lettre de Ma à Frankie

Frank, je dois te dire la vérité. Hoover s'est fait chassé par les cocos et il est coincé par ces conneries de droits civils. McCarthy a des ennemis et ils sont à l'écoute du président. Il tient un groupe de directeurs adjoints, il ne pense pas que la pègre existe. Toi et moi allons nous occuper de ça maintenant. Nous serons en contact. Tu es dans mes pensées.

MA

Lettre du FBI

Le but de HR 6438 est d'examiner le rôle des soi-disant «organisations criminelles» et leurs prétendues connexions à des activités illégales dans les zones urbaines. Ces activités comprennent des exemples de prostitution, de blanchiment d'argent, jeux interdits, de recel, de distribution illégale d'alcool, racket et de diverses autres infractions de conspiration. Bien qu'il soit dans le but exprès de ce sous-comité d'examiner toutes les réclamations légitimes, aucune preuve ne peut être trouvée de l'existence de telles activités. En effet, comme en témoigne le directeur J. Edgar Hoover le 9 juin "... l'esprit criminel reste comme elle a toujours été: incapable de former l'organisation en vertu du manque de normes et de principes auxquels la société doit immédiatement appliquer."

Des organismes rivaux ont émis l'opinion que la plupart des croyances fortes de crimes dans les grandes villes peuvent être facilement attribuées à des organisations criminelles aux États-Unis, bien que le directeur Hoover n'en soit toujours pas convaincu. Bien que confrontées à des défis de financement du FBI, de nombreuses oppositions internes résultant d'agences rivales, il est devenu impératif d'identifier et d'enquêter sur les activités illégales, de subterfurge industriel et des actes de terrorisme domestique. La loi sur l'énergie atomique (1946) donne des pouvoirs aux FBI, loin de "déterminer la loyauté des personnes ayant ... accès aux données limitées de l'énergie atomique. Il est très fortement ressenti par le directeur Hoover et ce sentiment est unanimement partagé par le directeur adjoint du FBI à la poursuite des mafieux du mythique «crime organisé», au cœur même de notre capacité à coordonner les efforts.

Tous les agents de champs ont pour ordre de reprendre les efforts dans la surveillance et les interrogatoires des menaces identifiées comme des ennemis potentiels de l'État. D'intérêt particulier sont les membres du parti communiste américain et des éléments rouges de l'Union internationale des pilotes de l'équipe et les Teamsters union nationale par J.Tobin Daniel, soupçonnés d'activités subversives, y compris complot en vue de créer des troubles au sein des membres. Soyez assurés que je vais faire tout en mon pouvoir pour fournir un soutien logistique et financier pour tous les travaux de surveillance et d'infiltration. Les organisations communistes ne peuvent pas être autorisées à saper les fondements moraux de ce pays. Je tiens en estime ceux d'entre vous qui risquent tout pour le bien de tous les citoyens honnêtes et décents des États-Unis d'Amérique. Lettre à détruire après lecture.

Seconde lettre de Ma à Frankie

J'espère que tu t'es bien installé à Empire Bay, Frankie. Oncle Harry pense que tu devrez visiter un de ses lieux de prédilection: le centre ville. Tu devrez rencontrer des gens intéressants au Freddy's dans Little Italy, va-y. Les Docks sont agréables à visiter en cette période de l'année. Soit prudent dans les rues la nuit. Je m'inquiète pour toi.

MA

Rapport de Frankie Potts


Destinataire:

Député Mr Anderson,
Federal Bureau of Investigation

De:

FP - 371/OFF

Conclusions initiales:

Les récentes enquêtes à l'intérieur des activités du crime organisé demeurent infructueuses. Ces enquêtes sont traitées avec la plus grande retenue, cependant, je vais garder profil bas et laisser l'action venir à moi. Je suis au bon endroit.

12 avril:

le temps passé seul au Freddy's dans Little Italy, j'ai tenu des conversations de routine avec le gérant du bar, Johnny Morgan, fervent amateur de baseball, ligue mineure. Je lui ai dit que j'étais un grand fan des Cannons également. Il sera une source d'information utile - accroc possible à l'alcool et aux drogues. Demande de réquisition: dix grammes de (codé) pour l'achat éventuel de plus amples renseignements à cet individu. J'étais bien placé pour entendre la discussion entre les deux hommes ******* américains d'origine italienne - Je suspecte ces deux hommes de détenir des informations. Tous les suspects maintiennent une paranoïa de méfiance envers toute personne de l'extérieur et expriment (Code) toutes leurs phrases en des termes qu'ils sont les seuls à comprendre. Pour note, la phrase était :

"CETTE CHOSE"

Je suppose que cela signifie, "cette chose qui est la nôtre", une phrase d'accroche connue traduite de l'italien, "la Cosa Nostra", directement attribuée à la Mafia Sicilienne. C'est une référence transversale aux activités de la pègre. (codé)

Les deux hommes ont mentionné un homme du nom de Giuseppe qui est propriétaire d'une boutique de proximité. Bien qu'aucune déclaration n'ait été faite ouvertement, il est clair que Salvatore peut être un fournisseur de documents volés ou falsifiés. Fut assez frustré de ne pouvoir conserver l'intégralité de la discution que de mémoire. S'il vous plaît, demande d'un des derniers FFXXX (sûrement un code) dispositif de surveillance audio du FBI. Je le réceptionnerai à notre zone de dépôt habituel. Je vais essayé d'en apprendre plus à propos de Salvatore et faire un rapport plus détaillé à une date ultèrieure.

FP

Rapport de Frankie Potts


Destinataire:

Député Mr Anderson,
Federal Bureau of Investigation

De:

FP - 371/OFF

13 avril:

Giuseppe est difficile à identifier, malgrè le fait qu'il soit très bien connu dans le secteur - Il se peut qu'il travaille sous 6 identitées différentes. Il est propable que deux de ses identités soit confirmées: voir les photos de surveillance ci-jointes. Je confirmerai plus tard. Il est également possible qu'il soit lié à d'autres activitées criminelles encore non reportées. Je vais poursuivre d'autres pistes jusqu'à ce que quelque chose ressorte.

Maintient un profile bas. Pris l'habitude de marcher dans les rues en maintenant une attitude enjouée. J'ai posté aux fenêtres d'épiceries deux ou trois annonces manuscrites de recherche d'emploi de conciergerie ou autres. Emploi d'un langage potentiellement reconnaissable dans l'espoir d'initier le contact avec un élément criminel...(codé)

Note sur un magasin: l'enseigne appartenant à un homme appellé "Harry." Je suspecte celle-ci d'être la source d'une distribution d'armes illégales basée sur des déclarations entendues par hasard par un propriétaire voisin de la boutique. J'enquêterai plus dès que le temps le permettra.

FP

annonce

VETERAN AMERICAIN D'ORIGINE ITALIENNE RECHERCHE UN EMPLOI PAYÉ. JE RECHERCHE N'IMPORTE QU'ELLE TACHE. PAS DE BOULOT TROP DIFFICILE. TRAVAILLEUR DUR, DIGNE DE CONFIANCE. VOIR JOHNNY AU BAR DE FREDDY ET DEMANDER FRANKIE!

Rapport de Frankie Potts


Destinataire:

Député Mr Anderson,
Federal Bureau of Investigation

De:

FP - 371/OFF

14 avril:

J'ai visité la zone des docks en me faisant passer pour un employé du bâtiment à la recherche d'emploi. C'est une zone fermée au public dirigée par le patron d'un syndicat connu sous le nom de Derek PAPALARDO, suspecté d'être lié au crime organisé. La plupart des gars qui bossent pour lui sont des descendants Irlandais, mes efforts d'infiltrer leur réseau pourrait s'avérer inefficaces. PAPALARDO (illisible) semble être un personnage périphérique. La surveillance rapporte des mouvements de grands conteneurs à l'intérieur de l'entrepôt principal - placés discrètement dans des coins sombres. Je vais essayé de les suivre plus tard.

BESOINS

En plus du matériel audio de surveillance, veuillez envoyer 100$ de plus à la zone de récupération. Je passerai les prendre dans la semaine aux heures habituelles. Si l'objectif d'appareil photo est disponible pour le model standard du FBN, veuillez l'équiper. Sinon, je fais la requête d'un appareil photo supplémentaire avec zoom.

FP

Lettre de Mark à Carl


Destinataire:

Bureau Fédéral d'Investigation
Département de la justice des Etats Unis
Washington DC

Carl,

J'ai une faveur à te demander qui reste entre nous. Je sais que tu es d'accord avec moi et quelques autres agents au sujet de ce truc d'organisation criminelle. Hoover est énervé parce qu'Anslinger du FBN y a pensé le premier. Maintenant on nous dit que nous ne pouvons plus voir le dossier - C'est une erreur ! J'ai mis une paire de gars sur le terrain mais je ne peux pas laisser Hoover le savoir ou bien nous allons le payer cher. J'ai besoin d'un soutien matériel: matériel de surveillance, argent liquide, des trucs comme ça. Fais le pour moi. Si quelqu'un te demande, toi et moi nous ne nous sommes pas parlés depuis les Bermudes.

Mes amitiés à Rita,
Mark

Traduit de l'anglais par Sidious pour Mafia2.fr
Source: http://www.mafia2game.com/frankiepotts
Forum : Donner son avis sur la semaine #1