Podcast
PODCAST #6 - LE COMBAT DANS EMPIRE BAY

18 juin 2010 | Traduit de l'anglais par: Warmth

Le producteur de Mafia II, Denby Grace, s'est assis avec moi pour discuter des combats dans Mafia II.

TRANSCRIPTION

ELIZABETH TOBEY:


Bienvenue dans l'épisode n°6 des podcasts de Mafia II. Je suis Elizabeth Tobey et je suis ici avec Denby Grace, Productrice générale sur Mafia II et nous allons parler des combats dans Empire Bay. Alors, Denby, commençons avec les armes. Quels genres d'armes sont disponible dans le jeu à mesure que vous progressez?

 

Denby Grace:


Oh donc pour vraiment commencer. Il y a ici un vaste sujet sur lequel nous pouvons réellement parler. Pour parler des armes, la première chose est le genre de réalisation que nous avons essayé d'atteindre avec Mafia II. En fait, le plus important c'est que nous voulons que ce soit une période authentique et réaliste d'expérience mafieuse. Au regard de cela, ça n'aurai pas vraiment eu de sens de donner à Vito - le personnage principal - un bazooka en lui demandant de faire des trucs de fou, vous savez. Nous voulons que vous souhaitez ressembler à un gangster tout le temps. Et pour se sentir comme un gangster, nous étions obligés de vous donner le type d'armement qui était utilisé par ces gangsters pendant les années 40 et 50. En considérant que les années 40 et 50 correspondent à la période de l'histoire dans laquelle nous sortions de la seconde guerre mondiale en Europe ainsi qu'évidemment dans le pacifique sud, nous avons ajouté, comme vous pouvez vous y attendre, des armes issues de ce théâtre. Des armes comme le M1 Garand ou le MP40 peuvent être achetées. Maintenant, ces armes - considérées comme une sorte d'armes de surplus militaires - et bien elles peuvent être récupérées uniquement dans des magasins spécifiques de la ville. Il y a un type dans notre ville qui distribue de vieilles armes illégales issues de la guerre ce qui est sympa - et qui lui convient bien en plus. Ce mec est une sorte de... - il a servi dans un endroit similaire à celui de Vito durant le temps de guerre de ce dernier et il représente donc un véritable lien à cela. A côté de cela nous avons les armes classiques auquelles vous pouvez vous attendre comme les fusils à pompe, les tommy-gun, et une grande variété de pistolets allant des petits colts aux grands magnums. Vous avez aussi des grenades et des cocktails molotov' et des trucs dans le genre donc il y a vraiment une très grande variété d'armes mais qui correspondent encore une fois à la période réaliste et authentique que nous voulions obtenir.

 

ELIZABETH TOBEY:


Donc partant de là, comment pourra t-on obtenir ces nouvelles armes durant toute la progression du jeu ?

 

Denby Grace:


C'est une bonne question. Sur de nombreux aspects c'est très similaire à la façon dont cela avait été fait dans Mafia I. C'est comment dire - beaucoup de ces choses sont dirigées par l'histoire mais certaines d'entre elles le sont aussi par votre possibilité d'interaction dans Empire Bay afin d'obtenir ces armes. Ce que je veux dire par là c'est la façon dont vous pouvez vous procurer ces armes. Par exemple, nous l'avons montré précedemment dans la démonstration, Vito tire sur le gros type avec un MG42. C'est une arme très singulière que vous pouvez utiliser dans le jeu. A ce moment de l'histoire, vous allez rendre visite à ce mec qui s'appelle Harry. Harry fait l'acquisition de cette arme pour vous. Ce n'est pas une arme à utilisation journalière. Et c'est au travers de la progression de l'histoire principale que nous vous délivrons l'arme pour l'utiliser. Maintenant pour tout ce qui est des autres petites armes que vous pouvez utiliser, vous pouvez tout simplement aller dans l'un des magasins d'armes de la ville et les acheter. La chose la plus cool réside dans leur acquisition selon la période du jeu dans laquelle vous évoluer. Durant votre progression des années 40 et 50 - vers les années 50, pardon - vous pourrez débloquer de nouvelles choses. Nous avons fait cela pour la musique, les voitures, pourquoi ne pas le faire avec les armes, vous voyez? C'est évident que cela marche comme ça. Dans les années 40, par exemple, vous verrez plus d'armes qui sont comme celles provenant de la période guerrière, alors que dans les années 50 nous avonçons d'un cran, on obtient donc des armes différentes. C'est donc une progression à deux voies. Vous les aurez en parcourant l'histoire mais également en allant dans les magasins et en les achetant. D'ailleurs à l'intérieur de la ville il y a certaines armureries qui fournissent des armes spéciales et il y en aussi beaucoup plus d'armureries ordinaires, enfin si l'on peut dire ça comme ça, où vous récupérerez des pistolés, des fusils à pompes, des choses comme ça.

 

ELIZABETH TOBEY:


Manifestement les combat sont bien plus que des armes. Quels genres de techniques de combats retrouve t'on dans le jeu et comment fonctionnent en réalité ces séquences de combats? Ce n'est pas simplement, évidemment, se trouver là et frapper sur les gens.

 

Denby Grace:


Yeah, absolument. Donc, encore une fois, j'ai énormément parlé de ça dans la presse mais c'est sympa de parler de ce truc directement aux fans. C'est comme ce que nous ressentons pour Mafia II, une sorte d'expérience qui devrait vraiment être intense et viscéral, vous voyez? Nous voulons vraiment que vous ressentiez la chose comme si vous étiez réellement au beau milieu de ces gunfights, vous savez? Vous avez des morceaux de bois qui volent autour de vous, du verre qui se brise partout, et vous aurez ainsi ce sentiment intense de vous retrouver dans une sorte de film épic à la Martin Scorcese. Parce que si vous vous faites tirer dessus, vous devez vraiment ressentir cela comme tel. Et pour cela justement, les combats se doivent d'être mortels. Vous devez ressentir le combat de tel sorte que vous allez mourir et cela seulement à cause de deux, trois, peut être quatre balles qui vous tuerons. Une salve de fusil à pompe visée au bon endroit et vous mourez assez rapidement. Pour parvenir à ça nous utilisons un système de couverture pour le joueur car le système de couverture est un genre de contrôle très simpliste. Vous pressez un bouton pour vous couvrir, et de là vous pouvez vous penchez par dessus les objets, ou dans un coin de manière à tirer sur les gens. Il faut savoir que la couverture dans le jeu, c'est vraiment vraiment -- vraiment une expérience intuitive. Si vous voyez quelque chose dans la ville derrière laquelle vous pouvez vous couvrir, je suis quasiment certain que vous pourrez le faire. Dernière chose qui compte, que je ne compte pas moi même, mais nos testeurs ont passé ces derniers mois à courir à travers la ville pour checker que toutes les couvertures fonctionnaient. Nous avons compté quelque chose comme 65 000 points de couvertures que vous pouvez en fait utilisé à travers la ville. La plupart de ces intérieurs sont énormément, énormément détaillés et ils se sont assurés de ces différentes choses. Tout comme bon nombre de lieux, une bonne partie de la ville est faite d'objets dynamiques. Comme les véhicules par exemple, vous voyez. Vous bougez un véhicule, c'est une couverture dynamique que vous pouvez placer devant ce que vous voulez pour entrenir un combat armé, l'utilisé comme bouclier. Et c'est vraiment une sorte de tactique supplémentaire que vous pouvez utiliser au travers des combats armés. Ainsi le système de couverture donne la possibilité aux gens de jouer au jeu de manières diverses et variées. Je pense que c'est quelque chose dont vous avez besoin. Pour nous, utiliser ce système de couverture s'est ressenti comme un pas en avant très réaliste de Mafia I à Mafia II. Je sais que les jeux - beaucoup de jeux ont progressé et ont adopté cette démarche aussi mais um, ça marche, vous voyez, ça marche. Ce truc de combat mortel, de vibrations réalistes. Le système de couverture, c'est simplement venu naturellement. Je pense que les gens vous vraiment vraiment apprécier cette expérience et apprécier l'intensite que cela procure.

 

ELIZABETH TOBEY:


Pour ce qui est des combats, vous n'avez pas toujours une arme à la main. A quoi ressemble le combat au corps à corps ?

 

Denby Grace:


Le combat de mélée dans le jeu, c'est vraiment um -- et je continue d'utiliser ce mot, viscéral -- l'intégralité du mot viscéral pour nous c'est -- nous voulons cette sorte d'expérience excitante de film vous voyez. Nous voulons que ce soit vraiment -- encore un mot que je vais utiliser une fois de plus "intense". Et le combat est une chose brutale. C'est vraiment simplissime à faire. Nous utilisons seulement trois boutons. Pour se faire vous avez le bouton d'esquive, un pour les attaques légères et un pour les attaques lourdes. Et comme vous pouvez vous y attendre l'attaque légère est plus rapide mais distribue seulement des coups légers (ndlr: sans déconner?). Et vice verca pour l'attaque lourde. A partir de là, vous utilisez différentes combinaisons de ces boutons pour exécuter différents types d'attaques et vous pouvez aussi combiner ces boutons ensemble à certains moments pour sortir des sortes de "finishing moves" et d'autres choses comme cela. Une des choses les plus cool que nous avons réside dans l'utilisation d'un système vraiment sympa de caméra dynamique qui ralentie les choses quand vous réalisez un de ces mouvements. Et aussi vous pourrez utiliser l'environnement autour de vous. Disons que vous être en train de vous battre avec votre adversaire juste à côté d'une voiture et là vous exécutez le "finish move" -- pour cela vous devez d'abord descendre le niveau de santé de votre adversaire, vous l'attraperrez, et ensuite vous prendrez peut être sa tête pour l'éclater contre le coffre, le capot de la voiture. Et toutes ces choses sont faites. Ainsi vous ferez ces choses, elles sont tout à fait simplistes, tout à fait intuitives, vous savez. Nous ne voulons pas que les gens s'y perdent sur les boutons et qu'ils restent complètement, genre embourbés dans ces systèmes vraiment complexes. Mais vous obtiendrez toujours ce sentiment de puissance, ce sentiment d'expérience brutale et c'était le but principal que nous voulions atteindre. A mesure que vous progresserez dans le jeu, vous alimenterez au compte goute votre panoplie de mouvement, vous apprendrez des mouvements différents, vous rencontrerez des ennemies plus importants qui vous demanderons de recourir à l'utilisation de différentes techniques contre eux. Mais quoi qu'il en soit, je le répète encore une fois, c'est un système simpliste mais énormément gratifiant quand vous voyez exécuter ces grands et impressionnants "finishing moves". C'est une chose agréable qui je pense se prète bien avec l'intégralité de cette atmosphère mafieuse que nous voulions pour le jeu.

 

ELIZABETH TOBEY:


Depuis qu'Empire Bay est vraiment vivante, vous pouvez engager dans des combats que ce soit nécessaire ou pas avec une grande variété de gens. Comment les gens réagissent t-ils différemments aux combats? Vous savez, les autres membres de la mafia, les passants, les policiers, dites moi.

 

Denby Grace:


Yeah, pour être honnête on s'est bien amusé avec ça. Les gens ont des réactions tout à fait différentes comme vous pouvez vous y attendre. Un officier de police - vous commencez un combat avec lui, il va immédiatement essayer de vous gérez comme les officiers de police ont l'habitude de le faire, ce qui veut dire qu'il va essayer de vous arrêter. Si vous continuez, alors la jauge de recherche de la police va s'intensifier et ensuite il voudra simplement vous tuer par balle. Mais qu'est ce que vous pouvez faire réellement - avec les différents types de personnes dans la ville - si, par exemple, vous commencez à vous battre avec un vieil homme. Il est vieux, il est faible, il prendra probablement la fuite. Il crira, "laissez moi" et s'enfuira tout simplement c'est le genre de réaction que vous voulez. Mais ensuite il y aussi de plus gros personnages, des piétons plus imposants, et si vous les provoquez au combat, ils voudront vous frapper en retour. Partant de là sachez que nous avons différents gangs dans la ville, qui dépendent d'une certaine zone. Ces mecs sortent dans certaines zones et prennent leur défense vraiment bien. Vous serez amener à rencontrer des situations sympas si vous frappez un de ces types jusqu'aux abords de la mort, il sortira peut être un flingue ou l'un de ses amis viendra l'aider. Il y a aussi des moments où c'est vous qui sortez votre arme le premier et ils sortiront alors les leurs mais ne tireront pas tant que vous ne le faites pas vous même. C'est comme s'ils voulaient dire, "D'accord l'ami, on se calme". Il y a également des situations sympas où ces gangsters se battent entre eux et ensuite ils sortent leurs armes. Une des choses que vous verrez arriver dans la ville par exemple, vous êtes en train de combattre un gang et soudain la police se pointe, commençant à vous tirer dessus mais aussi sur les gangsters, et ces gangsters n'aiment pas vraiment qu'on tirent sur leurs potes, le combat s'engagent alors entre les deux parties et il ne vous reste plus qu'à vous échapper par la "petite porte" assez facilement. Vous expérimenterez ces bons moments à travers la ville alors que celle ci intéragit avec elle même sans qu'elle n'est besoin que vous soyez là et c'est une touche plutôt sympa qui, je le pense, ajoute à l'ensemble savoureux de la ville une sorte d'animation, de chose en train de vivre.

 

ELIZABETH TOBEY:


D'accord et bien je pense que cela couvre bien l'épisode 6 de la série de podcasts de Mafia II, donc merci d'avoir été là et je reviendrai pour l'épisode 7 dans pas très longtemps.